Le pari parfois risqué des micro-entrepreneurs

Ils sont libres de choisir où et quand ils vont cuisiner. Pourtant, les micro-entrepreneurs dans la restauration sont parfois victimes de la flexibilité de leur régime. Et même s’il arrange les gérants, ce statut comporte certaines subtilités à prendre en compte pour éviter les mauvaises surprises.

Publié dans le numéro de novembre 2019, La revue des comptoirs (abonnement)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s